Laboratoire PROTEE

PROcessus de Transferts et d’Echanges dans l’Environnement

HYDROTALCITE

L’objectif est d’évaluer les processus biogéochimiques de piégeage des EM lors de
la précipitation de l’hydrotalcite.

L’Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO), en partenariat avec le Laboratoire des Processus de Transferts et d’Echanges dans l’Environnement (PROTEE) sur la demande d’ALTEO GARDANNE travaille sur le projet HYDROTALCITE. Ce projet abordera deux questions clé relatives à l’importance de l’hydrotalcite sur le devenir de métaux issus du rejet de l’effluent liquide de la société ALTEO GARDANNE en mer, à savoir :
(1) évaluer si la précipitation d’hydrotalcite (formé lors du mélange de l’effluent avec de l’eau de mer) constitue un piège efficace pour diminuer le flux d’éléments métalliques (EM) vers le milieu naturel,
(2) étudier la stabilité de l’hydrotalcite pour savoir si ces processus de piégeages sont durables ou non. S’appuyant sur des expérimentations réalisées en conditions contrôlées en laboratoire, le projet HYDROTALCITE viendra renforcer les études qui seront mises en œuvre par la société ALTEO Gardanne dans le cadre du programme de suivi relatif aux milieux aquatiques, comme décrit dans l’arrêté préfectoral du 28 Décembre 2015, Chapitre 9.4.

HYDROTALCITE

  Infos générales

  • Impact Antrhopique
  • Equipe : PROTEE-MIO
  • Etat : En cours

  Type de programme

National

  Contacts Programme