Laboratoire PROTEE

PROcessus de Transferts et d’Echanges dans l’Environnement

Martin Pothier (doctorant à Ottawa)

Le mardi 2/12 à 13h (probablement en amphi Y1-008)

Vous montrera que la formidable machinerie cellulaire des minuscules bactéries peut nous faire aimer la chimie d’un poison en nous parlant du "développement d’un outil microbien pour détecter la spéciation de l’arsenic". Martin nous présentera ainsi son sujet de thèse, l’application de cet outil aux mesures en laboratoire et sur le terrain, et l’objectif de son passage au laboratoire PROTEE.

Martin Pothier (doctorant à Ottawa)