Laboratoire PROTEE

PROcessus de Transferts et d’Echanges dans l’Environnement

Potentiel d’émission et de transfert de colloïdes et nanoparticules manufacturées issus de lixiviats de déchets solides et nanomatériaux.

Amandine ANDRESON - Le 16/12/2016 à La Garde Bat A -Salle des Commission

Résumé

Une grande variabilité de déchets contenants des nanomatériaux sont largement produits partout dans le monde. En fin de vie, la lixiviation de ces déchets entreposés en décharge, conduit à l’émission de contaminants (organiques et métalliques) dont les modes de transport diffèrent largement selon leurs interactions avec les ligands du milieu traversé. L’union européenne souhaite promouvoir à long terme la réduction progressive des rejets de contaminants dans l’environnement et le Ministère de l’Ecologie projette de mettre en place des normes spécifiques limitant les émissions de nanoparticules. Or, à ce jour, peu de données sont disponibles sur les quantités de contaminants potentiellement émis par les déchets et sur leur capacité de transport. En particulier, les contaminants présents sous forme nanoparticulaires, facilement bioassimilables, ont un comportement dynamique mal identifié et donc peu prévisible.
La complexité et la variabilité dans la composition des déchets et des nanomatériaux impliquent l’étude d’un large panel d’entre eux ; ainsi, notre travail a porté sur la quantification de l’émission des nanoparticules au cours de leur vieillissement à partir de différents déchets (résidus de boues rouges, boues de station d’épuration, sédiments marins et Mâchefers d’Incinérations d’Ordures Ménagères MIOMs) ainsi que leur transport à travers un milieu poreux.
Nous avons identifié les éléments métalliques fortement présents sous forme colloïdale et leur devenir après 1 an et demi de vieillissement. Les tests de transport des nanoparticules, menés par des expériences de percolation en colonne, ont montré que le transport de nanoparticules métalliques a été facilité dans certains cas, dans d’autres, plus classiquement ralenti. Par microscopie Electronique à Balayage, nous avons montré que de nombreux métaux étaient couplés avec des oxydes d’aluminium et de fer ainsi que des substances organiques naturelles de type humiques.

Mots clés : nanoparticules – colloïdes – métaux – transport – déchets-percolation en colonne, lixiviation, NTA

Potentiel d'émission et de transfert de colloïdes et nanoparticules manufacturées issus de lixiviats de déchets solides et nanomatériaux.